Press "Enter" to skip to content

Rénover son intérieur : les experts conseillent !

0

Les travaux de rénovation intérieurs concernent aussi bien la rénovation d’un logement nouvellement acheté que la simple optimisation de l’espace de vie actuel. Dans tous les cas, il existe certains paramètres à prendre en compte pour être certain de tout faire comme il faut. Zoom sur 5 conseils d’expert sur tout ce qui touche aux travaux de rénovation intérieurs.

Avoir une idée des prix

Le concept de travaux de rénovation intérieur est très large. Il peut, par exemple, s’agir de la rénovation totale de l’habitat pouvant être soit basique, soit importante. Il peut également s’agir de la rénovation complète ou partielle d’une pièce en particulier (cuisine, séjour, salle de bains …). De même, les travaux en rapport avec l’isolation sont des travaux de rénovation intérieurs.  Bien évidemment, les prix diffèrent selon le type de rénovation effectivement voulue. À titre d’exemple, une rénovation importante peut valoir jusqu’à 1000 euros le m² si la peinture ne coûte que 40 euros le m² pour le plafond et 35 euros pour les murs. Pour savoir à quel artisan faire appel en tenant compte de son budget et du type de rénovation, il est possible de faire des demandes de devis gratuits en ligne. Pour en savoir plus, informez-vous sur qualiblue.com

Commencer par la sécurité

Des priorités sont à respecter pour les travaux de rénovation d’intérieur. Ils devraient d’abord prendre en compte le facteur sécurité. En effet, bien trop d’accidents sont dus à des déficits du circuit électrique ou du système de plomberie. Ces deux installations sont donc les premières dont la norme doit être assurée au cours des travaux. Leur importance diffère selon les cas. Il peut s’agir de la reprise totale des systèmes si les originaux n’étaient pas sécuritaires. En 2013, près de 7 millions de ménages avaient encore un système de canalisation hors norme. De même, il faudrait libérer la maison de la présence de toute substance toxique telle que le plomb ou l’amiante. Elles peuvent être présentes par la tuyauterie ou par la peinture. Des travaux de maçonnerie sont aussi à engager dans le cas où la construction première ne serait pas stable.

Raisonner « énergies »

Il existe certaines rénovations qui permettent de réduire le plus possible la facture énergétique de l’habitat. Dans ce cas, il faudrait remplacer le système de chauffage de moindre qualité et à haut prix de consommation. Généralement sont concernés les appareils de classe énergétique E, F ou G. Les travaux devraient aussi affecter l’isolation des murs ou du sol, surtout en environnement humide. Dans le cas où l’isolation se fait par l’extérieur (cas des mûrs), les travaux seront plus lourds que si elle concerne juste les ouvertures. Par ailleurs, il faudra sans doute passer par le toit et les combles vu que les fuites énergétiques y sont très concentrées. Les matériaux d’isolation pourront être en laine minérale, naturelle ou synthétique. Les performances différeront selon que la rénovation se fasse complètement ou en petit chantier.

Penser à l’éclairage naturel

Un autre objet des travaux de rénovation intérieur devrait concerner l’optimisation de l’éclairage naturel dans les pièces de la maison pour en améliorer la qualité de l’air. Qui dit éclairage dit forcément ouvertures : s’attaquer aux portes traditionnelles qui donnent sur l’extérieur pour les remplacer par des portes pliantes, par exemple. Lorsqu’elles sont ouvertes, elles permettent d’avoir une vue entièrement dégagée tout en laissant entrer la lumière du soleil. Avec un système levant coulissant, la porte de patio coulissante à levage permet d’apporter de l’originalité et de la lumière dans la maison. Pour ce qui est de la fenestration, les fenêtres panoramiques sont parfaites pour amener tout le paysage extérieur à l’intérieur avec pour prime, une belle vue. Comme elles ne s’ouvrent pas, elles pourront être accompagnées de fenêtre basculante ou à auvent vitré.

Apporter du style

Le dernier conseil et non le moindre est d’apporter de l’esthétique dans le logement au cours des travaux de rénovation. Le style dépendra beaucoup du budget à disposition. Le principal défi serait de marquer chaque pièce tout en gardant un fil conducteur pour l’ensemble. Il est possible de jouer sur les couleurs selon ses envies : du blanc pour la douceur, des couleurs scandinaves pour plus de chaleur ou encore des teintes naturelles pour se ressourcer. Des associations de couleur peuvent être très efficaces : du pastel pour le séjour, du blanc pour les chambres et du vert foncé pour la cuisine. Les meubles doivent également être coordonnés avec le reste. S’ils sont de couleur claire, mieux vaut ne pas peindre les murs en foncé. Quoi qu’il en soit, il est important que le style de la rénovation corresponde à vos attentes et à vos goûts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *