Press "Enter" to skip to content

Est-ce de plus en plus difficile d’acheter une maison neuve pour les jeunes?

0

Tout jeune ne rêve t’il pas de détenir sa propre habitation? S’agit-il alors d’un projet actuellement réaliste? En d’autres termes, est-ce relativement simple de concrétiser un tel rêve? Pour en savoir d’avantage, voici un bref aperçu des facteurs qui pourraient complexifier l’achat d’une maison neuve pour un jeune.

Situation immobilière actuelle et résultantes

Au Québec, depuis quelques années, le prix des propriétés ne cesse d’augmenter. Autrement dit, il paraît désormais difficile de trouver une maison à moins de 250 000$ à moins peut-être de s’éloigner considérablement des grandes villes. Ainsi, sachant qu’une mise de fond minimale de 5% du prix de la maison est requise lors de l’achat, certains jeunes peuvent éprouver de la difficulté à amasser une telle somme. De plus, si ces derniers parviennent à réunir les fonds nécessaires, il est alors possible qu’ils soient contraints d’opter pour une durée d’amortissement hypothécaire relativement longue, soit 25 ans.

Outre le fait que vous devez considérer, lors de votre investissement, le montant destiné à la mise de fond et aux versements hypothécaires, n’oubliez pas que tout bien acheté à un constructeur de maisons neuves est soumis à la TPS et à la TVQ. Ainsi, considérant l’ensemble de ces facteurs, il n’est pas étonnant de constater qu’au cours des dernières années le marché immobilier a quelque peu changé dans la mesure où ce dernier se compose de 70% de deuxième ou troisième acheteurs et donc de 30% de nouveaux investisseurs.

Les nouvelles règles hypothécaires de 2016: les conséquences

De nouvelles règles de financement hypothécaire ont vu le jour le 17 octobre 2016. Mais de quoi s’agit-il exactement? Alors qu’avant cette date, vos remboursements hypothécaires étaient calculés selon le taux réel du marché, soit par exemple un taux fixe de 2.40% pour 5 ans; selon les nouveaux règlements, vos paiements sont maintenant calculés sur une base fictive dans la mesure où ils se rapportent au taux de qualification de la Banque du Canada (4.64%).

Notez que ces règles ne s’appliquent pas dans le cas où votre mise de fond est supérieure à 20%. Cela étant quelles sont alors les conséquences de ces nouvelles règles lorsqu’elles sont appliquées? Bien entendu, lorsque vous faîtes une demande de prêt hypothécaire, la banque effectue une analyse de votre capacité financière. Sachant alors que cette dernière estime que les dépenses relatives à votre projet résidentiel (hypothèque, taxes, électricité, chauffage…) ne doivent pas excéder les 40% du revenu brut de votre ménage, il est certain que des paiements hypothécaires calculés selon une base fictive peuvent affecter votre montant d’emprunt, ce dernier étant alors moindre. Ainsi, ces règles peuvent avoir des répercussions pour les jeunes acheteurs qui souhaitent investir dans l’achat d’une maison neuve.

Considérant la situation immobilière actuelle et les nouvelles règles hypothécaires, il est certain que l’accès à la propriété pour un jeune peut s’avérer parfois relativement complexe. Toutefois, ne vous découragez pas, chaque problème a sa solution, en effet, avez-vous pensé à utiliser le régime d’accession à la propriété (RAP)?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *